print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2013-2014 > Caractérisation d’une nouvelle protéine nécessaire à la recombinaison (...)

Caractérisation d’une nouvelle protéine nécessaire à la recombinaison méiotique

proposé par Thomas Robert, Institut de Génétique Humaine, CNRS 34396 Montpellier

Projet de stage : La recombinaison méiotique est une étape clef de la reproduction sexuée : la recombinaison entre chromosomes homologues assure la ségrégation correcte des chromosomes à la première division de méiose. L’absence de recombinaison conduit à la stérilité. La protéine Spo11 est essentielle à la méiose car elle catalyse les cassures double brin de l’ADN qui permettent l’initiation de la recombinaison homologue. Malgré son importance, le mode d’action de Spo11 reste mal compris. Cette protéine est l’orthologue eucaryote de la protéine TopoVIA d’archaebactérie dont l’activité nécessite la présence d’une deuxième sous-unité : TopoVIB. Une question essentielle qui reste à élucider pour mieux comprendre le fonctionnement de Spo11 est de déterminer si l’activité de la protéine dépend d’une seconde sous-unité. Nous avons identifié au laboratoire un gène candidat chez la souris codant pour cette seconde sous unité. Le projet proposer vise à caractériser ce gène, en étudiant son rôle au cours de la méiose. Par ailleurs, nous vérifierons que cette protéine interagit avec Spo11, et tenteront de purifier un complexe protéique actif. Ce projet devrait permettre de mieux comprendre le mode d’action de la protéine Spo11, et de caractériser une nouvelle protéine nécessaire à la recombinaison méiotique.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Génétique de la souris, Histologie et immunomarquage pour la microscopie, purification de protéines recombinantes, HPLC, biologie moléculaire (PCR, test d’activité enzymatique…)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --