print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2008-2009 > Caractérisation de lignées cellulaires lutéales murines

Caractérisation de lignées cellulaires lutéales murines

proposé par Nadine BINART, Unité INSERM 845, Equipe : cibles des hormones peptidiques régulant la fertilité, Faculté de médecine Necker, 156 rue de Vaugirard, Paris 75015

Projet de stage : La prolactine (PRL) a un rôle crucial dans le maintien de la fonction lutéale et de la gestation chez les rongeurs. Nos études ont permis de montrer que la croissance folliculaire se déroulait normalement chez les souris déficientes en récepteur de PRL et que l’ovulation avait lieu indépendamment de la présence de ce récepteur. Néanmoins, alors que le processus de lutéinisation débute normalement, le corps jaune involue rapidement du fait d’une apoptose massive au jour 2.5 de gestation. Afin de tenter de restaurer l’expression du récepteur de la LH chez les souris RPRL -/-, nous avons traité précocement ces souris par de l’hCG. Pour déterminer la nature des gènes régulés par la prolactine, nous avons identifié les gènes cibles de la PRL et de la LH au sein des corps jaunes des souris RPRL-/- comparativement aux souris sauvages et aux souris traitées par hCG. Cette approche nous a permis d’identifier de nouvelles cibles de la PRL, comme p27, la VE-cadhérine, PTEN et sFRP-4, un membre de la famille WNT/frizzled. Nous souhaitons mettre en place des lignées de cellules lutéales immortalisées dérivées des modèles murins pour mieux évaluer les voies de signalisation et les événements moléculaires qui ont lieu en dehors de l’expression du récepteur de la LH et de la répression de la 20α-HSD.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Biologie moléculaire (QPCR), Immunohistochimie, culture cellulaire

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --