print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2016-2017 > Caractérisation des anticorps monoclonaux anti-AKAP4 produits au laboratoire (...)

Caractérisation des anticorps monoclonaux anti-AKAP4 produits au laboratoire et étude de leur expression dans le spermatozoïde humain et animal

proposé par Valérie MITCHELL , EA 4308 Gamétogenèse et qualité du gamète-Institut de Biologie Hôpital Jeanne de Flandre, CHU, UMRS1172 Alzheimer et tauopathies Lille

Projet de stage :

Cette partie du projet nécessite la production de plusieurs anticorps monoclonaux qui ciblent des épitopes spécifiques de l’AKAP4. Anticorps qui ont été développés dans l’équipe. Le projet de stage propose de caractériser les propriétés des anticorps produits sur des échantillons de sperme humain. Le profil protéique 1D et les immuno-empreintes AKAP4 seront corrélés aux valeurs des paramètres spermatiques du spermogramme-spermocytogramme de patients du centre d’andrologie-biologie de la reproduction du CHRU de Lille. A terme, ces paramètres seront analysés sur ces cohortes pour évaluer leur pertinence en aide médicale à la procréation sur les indicateurs de la qualité embryonnaire, des taux de grossesses et de naissances. Ainsi les outils et méthodes caractérisés dans ce projet permettront d’évaluer la qualité des anticorps monoclonaux produits dans l’UMRS1172. Les travaux de caractérisation seront étendus au domaine animal murin, porcin, équin. L’étape ultime de développement pourrait être la mise en place d’un test ELISA de type sandwich à l’aide de deux anticorps sélectionnés. Au total, ces travaux originaux de type recherche translationnelle en fertilité mâle devraient aboutir à une meilleure connaissance du diagnostic des altérations de la spermatogenèse et des applications dans la prise en charge de l’infertilité. Les résultats pourraient permettre de donner de nouveaux outils diagnostiques pour optimiser les choix thérapeutiques, comprendre les mécanismes et étiologies associées aux altérations morphologiques et fonctionnelles des spermatozoïdes, et préciser les mécanismes cytologiques et moléculaires de certaines situations d’infécondité, non expliquées par les données de la spermiologie morphologique classique.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
 techniques biochimiques : extraction des protéines, dosage des protéines, électrophorèse 1D et 2D
 techniques d’imagerie cellulaire : immunohistochimie, immunofluorescence, microscopie électronique, immunocytochimie, microscopie confocale

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --