print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2007-2008 > Cibles de la prolactine et de la LH dans l’ovaire

Cibles de la prolactine et de la LH dans l’ovaire

proposé par Nadine Binart, Unité Inserm 845, Equipe : hormone targets, Faculté de Médecine Necker, 156 rue de Vaugirard, 75730 Paris cedex 15

Projet de stage : Les souris femelles surexprimant la βhCG (Tg) se liant au récepteur de l’hormone lutéinisante LH, présentent une anovulation par lutéinisation de l’ovaire, une élévation des taux de stéroïdes sexuels, une hyperplasie hypophysaire avec hyperprolactinémie, entraînant un développement précoce de la glande mammaire puis la formation de tumeurs. La prolactine (PRL) est un régulateur potentiel de l’expression du récepteur de la LH (LHR) et joue un rôle dans le développement mammaire et la fonction lutéale. Les souris PRLR-/- ne développent sont stériles du fait d’une involution du corps jaune et d’une baisse de l’expression du LHR dans les cellules lutéales. Les mécanismes de signalisation empruntés par la PRL pour induire l’expression du LHR restent inconnus. Pour analyser la contribution de la LH, de la PRL et des stéroïdes dans le phénotype ovarien et mammaire des souris Tg et la régulation du récepteur LH par la PRL, nous avons croisé cette lignée avec la lignée de souris déficientes en récepteur PRL. Nous souhaitons analyser les phénotypes ovariens et mammaires des souris doublement mutées.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : biologie moléculaire ( Q PCR), immunohistochimie

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --