print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2009-2010 > Conséquences des dommages à l’ADN sur les divisions et la migration des (...)

Conséquences des dommages à l’ADN sur les divisions et la migration des cellules souches nerveuses (murines et/ou humaines)

proposé par Laurent GAUTHIER, Laboratoire de Radiopathologie, Inserm U967, Institut de Radiobiologie Cellulaire et Moléculaire, Service cellules souches et Irradiation, CEA/DSV, 18 route du Panorama, 92260 Fontenay-aux-Roses

Projet de stage : Le développement du système nerveux central (SNC) repose sur une prolifération importante des cellules souches et progéniteurs nerveux (CSPN) associée à des mécanismes de migration complexes. Ainsi au cours du développement cortical, le mouvement des noyaux des CSPN est lié au cycle cellulaire (migration nucléaire intercinétique). Des expériences in vitro menées au laboratoire suggèrent que la signalisation des dommages à l’ADN interfère avec la migration cellulaire des CSPN. L’objectif de ce master sera de préciser les conséquences des dommages à l’ADN sur les divisions cellulaires et/ou sur la migration des CSPN. Ces phénomènes dynamiques seront étudiés par vidéomicroscopie en temps réel à l’aide de CSPN embryonnaires murins et humains dans un modèle in vitro de migration mis en place au laboratoire. D’autre part, la mise en place de cultures organotypiques de cerveaux nous permettra d’étudier in situ l’impact des dommages à l’ADN sur la migration nucléaire intercinétique des CSPN. Ce travail devrait permettre de mieux comprendre la régulation des divisions et des différents types de migration des CSPN après un stress radiatif et ainsi d’optimiser l’utilisation thérapeutique des cellules souches nerveuses.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
  Culture cellulaire et organotypique (cerveau)
  Vidéomicroscopie
  Immunofluorescence
  Transfection cellulaire

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --