print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2009-2010 > Contribution à l’étude du développement des systèmes autophagiques chez (...)

Contribution à l’étude du développement des systèmes autophagiques chez l’humain et le rongeur

proposé par Annie LAQUERRIERE, EA 4309, NéoVasc, Endothélium Microvasculaire et Lésions Cérébrales Néonatales, Faculté de Médecine et de Pharmacie, 22 boulevard Gambetta, 76183 Rouen CEDEX

Projet de stage : L’autophagie est un processus inductible et fortement régulé impliquant la dégradation de macromolécules cytoplasmiques et d’organelles via le système lysosomal. L’autophagie est impliquée dans différents processus cellulaires comme la différenciation, le contrôle de la croissance, la survie et l’homéostasie cellulaire. La mort cellulaire programmée est un processus physiologique qui revêt différents modes comme l’apoptose et l’autophagie. Elle joue un rôle important dans le développement du système nerveux. Bien qu’aujourd’hui il ait été montré qu’approximativement 50 % des neurones générés au cours du développement entrent en apoptose, l’implication de l’autophagie dans le contrôle de la neurogenèse reste encore à démontrer. Ce stage aura pour objectif l’étude de l’implication de la mort cellulaire par autophagie et/ou par apoptose au cours du développement neuronal chez la souris et chez l’homme.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : techniques morphologiques, immunofluorescence, microscopie confocale

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --