print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > Contrôle de la recombinaison méiotique par un nouveau complexe entre une ADN (...)

Contrôle de la recombinaison méiotique par un nouveau complexe entre une ADN hélicase et l’hétérodimère MutLB

proposé par Valérie Borde, UMR3244 CNRS Institut Curie 26 rue d’Ulm 75005 Paris

Projet de stage : Le stage visera à étudier l’implication d’une hélicase, Mer3, dans le contrôle de la recombinaison méiotique. La mutation de cette protéine, très conservée, est responsable de stérilité chez l’homme (azoospermie et oligospermie) et chez la femme (premature ovarian failure). Nous avons récemment montré que cette protéine recrute un autre complexe, MutLB, sur les sites de recombinaison méiotique et que l’ensemble Mer3-MutLB inhibe l’étape de synthèse d’ADN qui a lieu lors de la recombinaison. Ce système régule donc l’échange de matériel génétique à chaque méiose (publication Duroc et al, 2017). Le stagiaire caractérisera l’étape de la recombinaison et les facteurs qui sont inhibés par ce nouveau mode de régulation, pour lesquels nous avons déjà des données préliminaires. De plus, Mer3 est normalement restreinte aux cellules méiotiques, mais elle est ré-exprimée dans certaines cellules tumorales, dans lesquelles son rôle n’est pas connu. Le stagiaire établira un système expérimental chez la levure où la protéine sera exprimée dans les cellules non-méiotiques, pour en mesurer l’effet sur la recombinaison.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Le projet combinera des analyses génétiques, des approches d’immunoprécipitation de la chromatine ainsi que de cartographie des sites de synthèse d’ADN associée à la recombinaison par une approche que nous avons récemment mise au point au laboratoire.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --