print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2008-2009 > Corrélation entre les taux de fragmentation de l’ADN et (...)

Corrélation entre les taux de fragmentation de l’ADN et d’aneuploidies des spermatozoides et l’efficacité de la fécondation in vitro chez l’homme

proposé par Jacqueline Mandelbaum, Service d’Histologie et Biologie de la Reproduction, Hôpital Tenon, 4 rue de la Chine, 75020 Paris

Projet de stage : Les récentes techniques utilisées pour l’évaluation de la qualité nucléaire des spermatozoïdes (étude du taux de fragmentation de l’ADN et étude des aneuploïdies par FISH) ont permis de corréler cette dernière aux chances de grossesse. Récemment, ces nouvelles technologies ont été considérées également comme un outil permettant d’évaluer des effets environnementaux sur la santé reproductive humaine. Le stage prévoit donc, après une formation théorique et pratique aux techniques de FIV et de cytogénétique moléculaire, de mesurer la fragmentation de l’ADN et le contenu chromosomique de spermatozoïdes de patients inclus dans des protocoles de FIV puis de tirer des conclusions quant à la réussite ou non de la fécondation, de l’implantation et de l’évolutivité des grossesses. Les résultats obtenus chez les patients à sperme normal ayant obtenu une grossesse évolutive en AMP serviront de témoins pour une étude comparative ultérieure sur des échantillons de sperme collectés au Vietnam dans des régions avec une forte toxicité de produits herbicides utilisés dans l’agriculture.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Techniques de FIV et de spermiologie classiques, technique TUNEL, techniques de cytogénétique moléculaire (FISH sur spermatozoïdes)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --