print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2006-2007 > Couplage du récepteur de la GnRH à la voie AMPc dans la cellule gonadotrope (...)

Couplage du récepteur de la GnRH à la voie AMPc dans la cellule gonadotrope hypophysaire

proposé par Joelle Cohen-Tannoudji et Ghislaine Garrel, Unité de Physiologie et Physiopathologie, UMR 7079. Université Paris 6, 7 quai St Bernard. 75252 Paris Cedex 05

L’équipe s’intéresse au dialogue entre la GnRH, neurohormone hypothalamique, et la cellule gonadotrope hypophysaire chez le rat. L’objectif général du stage s’inscrit dans l’étude du couplage entre le récepteur de la GnRH et une de ses voies de signalisation : la voie AMPc. Il s’agira d’étudier la régulation de plusieurs protéines, isoformes de PKC et d’adenylate cyclase, dont l’implication vient d’être démontrée au laboratoire. Les approches expérimentales viseront à quantifier l’expression de ces entités de signalisation (transcrits et protéines) dans différentes situations physiologiques (différents stades du cycle oestrien chez la femelle, traitement par la GnRH…) en travaillant à la fois avec des approches biochimiques et/ou moléculaires sur des cultures cellulaires et par des approches d’imagerie sur coupes d’hypophyse.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --