print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > Différenciation des cellules souches de l’embryon : étude de nouveaux facteurs (...)

Différenciation des cellules souches de l’embryon : étude de nouveaux facteurs impliqués pendant la préimplantation chez la souris.

proposé par Claire CHAZAUD, GReD (Génétique, Reproduction & Développement) INSERM/CNRS/Univ Clermont-Auvergne

Projet de stage : Au troisième jour de développement, l’embryon de souris est constitué de trois types cellulaires distincts : les cellules souches du trophectoderme, de l’épiblaste et de l’endoderme primitif (EPr). Notre équipe analyse les mécanismes moléculaires de la différenciation des cellules en épiblaste ou en EPr. Nous avons montré que cette différenciation dépend des interactions antagonistes de deux facteurs de transcription, Nanog et Gata6 ainsi que de la voie de signalisation Fgf. En effet, sans Nanog ou sous l’action du Fgf, toutes les cellules deviennent de l’EPr et à l’inverse sans Gata6 ou en inhibant la voie de signalisation Fgf toutes les cellules deviennent de l’épiblaste. Au cours de cribles, nous avons découvert de nouveaux facteurs qui seraient potentiellement impliqués dans la differenciation de l’épiblaste ou de l’EPr. L’étudiant(e) caractérisera l’expression de ces nouveaux facteurs par différentes techniques d’immunofluorescence et d’hybridation in situ. Des analyses fonctionnelles seront ensuite effectuées dans l’embryon ou dans des modèles in vitro de différenciation tels que les cellules souches embryonnaires ES.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : culture cellulaire, culture et electroporation d’embryons, transgenèse, analyse expression de gènes (RTqPCR, hybridation in situ fluorescente, western, immunofluorescence), microscopie confocale (tissus fixés et live-imaging), clonage...

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --