print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2012-2013. > Différenciation ovarienne chez des souris mutantes

Différenciation ovarienne chez des souris mutantes

proposé par Maelle Pannetier, INRA, Jouy en Josas

Projet de stage : Le gène DMXL2 code pour une protéine de liaison aux Rab-GTPase qui sont impliquées dans le trafic intracellulaire. Dans l’espèce caprine sur laquelle nous travaillons habituellement, ce gène est très précocement exprimé en faveur de la femelle lors de la différenciation gonadique (mis en évidence par RNA-sequencing). Il semblerait par ailleurs constituer une cible du facteur de transcription FOXL2 qui est crucial pour la différenciation ovarienne précoce chez la chèvre et pour la formation des follicules chez la souris. Dans les gonades de souris, l’expression de Dmxl2 apparait sexuellement dimorphique dans l’ovaire aux alentours de la naissance, stade où les follicules commencent à se former. Dans le but de caractériser le rôle de ce gène lors de la différenciation des gonades, nous analysons le phénotype ovarien et testiculaire de souris invalidées pour Dmxl2. L’impact de la perte de ce gène sur la formation des follicules ovariens sera recherchée (histologie et immunohistologie). Par ailleurs, DMXL2 pourrait agir comme régulateur de la voie Notch, voie qui est impliquée dans la formation des follicules chez la souris. L’expression de plusieurs acteurs de cette voie de signalisation sera étudiée dans des gonades Dmxl2-/- (RT-qPCR).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Extraction d’ADN ; PCR ; Extraction d’ARN ; RT-qPCR ; histologie ; immunohistochimie.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --