print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2016-2017 > Effet de l’expression de la protéine Doppel dans les cellules de Sertoli sur (...)

Effet de l’expression de la protéine Doppel dans les cellules de Sertoli sur la fertilité mâle chez la souris.

Jean-Luc Vilotte

Génétique Animale et Biologie Intégrative – INRA- 78350 Jouy-en-Josas Téléphone : 0134652576 Mail :pierre.calvel@jouy.inra.fr Site internet : http://www6.jouy.inra.fr/gabi Directeur du Laboratoire ou de l’Unité : Claire Rogel-Gaillard


L’équipe MoDiT, créée début 2014, vise à analyser la fonction biologique de gènes impliqués dans le développement et la différenciation tissulaire et/ou récemment trouvés associés à des défauts du développement précoce, pouvant affecter le tissu nerveux. Ces anomalies génétiques regroupent notamment des ataxies et axonopathies, identifiées à travers notre participation à l’ONAB (Observatoire National des Anomalies Bovines). L’ensemble de ces gènes est de fonction globalement méconnue, à expression multi-tissulaire, voire ubiquiste. Nos analyses s’appuient principalement sur la production de modèles transgéniques souris. Cette production est réalisée par nos soins et peut consister en une surexpression d’un gène, son invalidation ou sa mutagenèse dirigée.

Projet de stage :

La maîtrise de la reproduction chez les mammifères d’élevage constitue un champ de recherche en pleine expansion, impliquant des enjeux économiques mais également sociétaux et thérapeutiques chez l’homme. Le gène Prnd, codant pour la protéine Doppel a récemment été identifié comme un acteur majeur dans la fertilité mâle chez les ruminants et son invalidation chez la souris conduit à une stérilité associée à un défaut tardif de spermatogénèse (récente revue de Allais-Bonnet et Pailhoux, 2014). Toutefois, le phénotype obtenu lors de l’invalidation du gène Prnd varie selon le fond génétique mixte utilisé (Behrens et al. 2002, Paisley et al. 2004), et l’origine cellulaire des effets de la délétion de Prnd sur la fertilité observés chez la souris reste inconnue. Dans ce contexte, nous nous proposons d’étudier le phénotype de stérilité murine associé à l’invalidation du gène Prnd, réalisée par nos soins sur un fond FVB/N pur, pour ensuite investiguer l’hypothèse selon laquelle la production de la protéine Doppel par les cellules de Sertoli est indispensable au développement d’un sperme fertile chez la souris. Pour ce faire, ce gène Prnd sera placé sous dépendance du promoteur AMH (Dutertre et al., 1997, Lécureuil et al., 2002) et la construction AMH-Prnd introduite par transgénèse additive dans les souris FVB/N Prnd invalidées, dans le but d’établir une ré-expression de Doppel limitée aux seules cellules de Sertoli chez le mâle. L’histologie testiculaire, l’expression de marqueurs testiculaires clefs tels VASA, SCP3, SOX9 ou CYP17A1, la production spermatique et la fertilité des souris ainsi obtenues seront étudiées, permettant ou non de valider l’importance de l’expression de Doppel dans ce seul type cellulaire sur la fertilité mâle.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Génotypage, dissection de l’appareil urogénital de souris, traitement et analyse histologique d’échantillons biologiques, immunofluorescence, Hybridation in Situ, PCRq

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --