print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2009-2010 > Effet de l’alimentation maternelle en début de gestation sur les (...)

Effet de l’alimentation maternelle en début de gestation sur les performances futures de production et de reproduction de la descendance

proposé par Pascale CHAVATTE-PALMER, UMR INRA-ENVA 1198, Biologie du Développement et Reproduction, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy en Josas cedex

Projet de stage : L’alimentation maternelle péri-conceptionnelle peut avoir des répercussions sur le développement et les fonctions physiologiques de l’embryon et du fœtus ainsi la susceptibilité aux pathologies (métabolisme, fertilité) chez l’adulte. Cette étude s’inscrit dans le cadre d’un projet déjà commencé dont le but est d’évaluer l’effet d’une sous-alimentation sévère péri-conceptionnelle sur la santé à long terme, la croissance et la reproduction de la descendance, en utilisant un modèle ovin. Ce projet d’une durée totale de 3 ans est effectué en collaboration avec Nathalie Debus, de l’unité "Elevage des Ruminants en Régions Chaudes" à l’INRA. Deux lots de brebis ont été utilisés. Pendant 45 jours péri-conceptionnels, le lot restreint (R50) a reçu 50% de la ration alimentaire du lot témoin (T) (nourri pour couvrir les besoins physiologiques). A la naissance, le poids des agneaux n’était pas différent entre les groupes, mais les concentrations plasmatiques de leptine étaient réduites chez les animaux issus de mères R50. A 4 mois, les concentrations plasmatiques de leptine, le poids du tissu adipeux et des surrénales étaient significativement plus élevés chez les agneaux mâles (abattage). Nous étudierons d’une part la structure des tissus prélevés (testicules, surrénales, tissu adipeux) par morphométrie. D’autre part, les paramètres morphologiques (poids, note d’état, composition corporelle), reproductifs (fertilité), et physiologiques (homéostasie glucidique, fonction surrénalienne, pression artérielle, réponse humorale à la vaccination) sont étudiés chez les agnelles à l’âge adulte (18 mois). Les résultats attendus sont des effets sur la fertilité, la composition corporelle, la régulation métabolique.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Le projet se déroulera à partir de Novembre 2009 sur une période d’un an et comportera deux parties essentielles :
- La première partie consistera à exploiter les tissus des agneaux mâles sacrifiés (N=35 agneaux R50 et N=20 agneaux TEM) par une étude morphométrique des tissus fixés à l’abattage (testicule, tissu adipeux, surrénale) sera effectuée. Cette étude sera effectuée en collaboration avec le Dr. Thibault Larcher (UMR INRA, ENVN 703, Nantes). Selon les résultats obtenus, une étude plus approfondie sera effectuée pour étudier l’expression tissulaire de gènes cibles de la spermatogénèse. Les méthodes utilisées seront l’immunohistochimie sur tissus fixés et la Q-PCR sur tissus non fixés conservés à -80°C.
- la seconde partie se déroulera sur le terrain à Montpellier avec l’évaluation physiologique des agnelles (N=28 agnelles R50 et N=25 agnelles TEM). Les examens effectués seront : test de tolérance au glucose, test de réponse à l’ACTH, tension artérielle sanglante, composition corporelle par la méthode à l’eau lourde (sur un nombre limité de brebis), hématologie. Les dosages seront effectués en majeure partie par la stagiaire.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --