print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2009-2010 > Effet du NO inhalé dans l’ischémie néonatale chez le raton (...)

Effet du NO inhalé dans l’ischémie néonatale chez le raton P7

proposé par Christiane CHARRIAUT-MARLANGUE, INSERM U676, EQUIPE AVENIR Hopital Robert Debré, 48 Bd Sérurier, 75019 PARIS

Projet de stage : Le monoxyde d’azote (NO) est identifié comme un puissant vasodilatateur endothélium-dépendant et ses effets spécifiques sur la circulation pulmonaire, lorsqu’il est administré sous forme inhalé (NOi), en font un agent thérapeutique potentiel dans le contexte de l’hypertension artérielle pulmonaire. Certains essais tendent à montrer que ce traitement pourrait avoir un impact positif sur l’évolution neurologique à moyen terme des enfants traités même si les résultats sont contradictoires d’une étude à l’autre. L’objectif du stage aura pour but d’étudier les effets bénéfiques ou délétères du NOi appliquer à un modèle d’ischémie-reperfusion chez le rat P7. En particulier, les conséquences d’un traitement pendant ou après l’ischémie sur le stress oxydatif. L’approche expérimentale sera l’analyse biochimique des

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : 1) A partir de tissus prélévés sur les animaux ischémiés (à différents temps) et traités au NOi (ou non), évaluer le time-course des protéines carbonylées et nitrosylées, et leur inhibition (ou augmentation) par Electrophorèse de protéines, transfert et immunodetection. 2) A partir des cerveaux totaux d’animaux ischémiés et traités au NOi (ou non), faire des inclusions en paraffine et des coupes de 20 µm d’épaisseur afin de réaliser des immunohistochimies (anti-nitrotyrosine) pour cibler les cellules atteintes.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --