print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l année 2018-2019 > Effets de deux analogues du Bisphénol A, (BADGE et BPAF) sur le développement (...)

Effets de deux analogues du Bisphénol A, (BADGE et BPAF) sur le développement des cellules germinales mâles fœtales chez la souris

proposé par Marie-Justine GUERQUIN, Laboratoire de Développement des gonades. INSERM U967-CEA-Université Paris Diderot

Projet de stage : situation du sujet, objectif du stage, approches expérimentales

Au cours des dernières décennies, les inquiétudes vis-à-vis des changements survenus dans l’environnement et de leurs conséquences possibles sur la fonction de reproduction humaine et animale se sont amplifiées. Les anomalies de la fonction de reproduction seraient principalement dues aux effets délétères de certains polluants pendant la vie fœtale, période critique de mise en place des fonctions gonadiques. Parmi les facteurs environnementaux susceptibles d’exercer un effet délétère, les plastifiants et en particulier le bisphénol A (BPA), composé organique grandement utilisé dans l’industrie et dans les produits de la vie courante, ont été incriminés. Depuis janvier 2015, l’utilisation du BPA dans tout contenant alimentaire a été bannie et plusieurs analogues ont été proposés comme potentiel substituant. Le BADGE est déjà le composant majeur des résines époxy liquides commerciales, utilisé pour le revêtement des conserves et canettes et le BPAF est un composé largement utilisé dans l’industrie du plastique et des résines époxy. Nous proposons de déterminer les effets de ces deux substituts sur la survie et la différenciation des CG fœtales mâles. Il est maintenant reconnu chez de nombreux mammifères que le BPA altère les CG femelles et mâles pouvant ainsi avoir des répercussions sur les générations suivantes. D’une part, Le BPA affecte la prophase I de méiose et entraîne des problèmes d’aneuploïdie. D’autre part, il est suspecté de modifier les marques épigénétiques apposées lors de la différenciation germinale conduisant à des modifications d’expressions géniques dans la descendance. Actuellement si les effets reprotoxiques du BPA sont reconnus, la littérature concernant les effets de substituts du BPA est très limitée malgré le fait que la population est déjà exposée à ces substances. Nos résultats préliminaires, suggèrent d’ores et déjà que le BADGE et le BPAF ont un effet très délétère sur les CG femelles murines. Notre projet repose sur l’exposition in vivo au BADGE ou au BPAF dans l’eau de boisson de souris gestantes. La période d’exposition des gonades murines (du début à la fin de la gestation) couvrira l’ensemble des étapes de différenciation germinale fœtale. A différents stades de la gestation, nous évaluerons les effets toxiques de ces deux substituts. Nos premiers résultats suggèrent que ces deux substituts altèrent comme le BPA le programme de différenciation germinal pendant la vie fœtale pouvant impacter la fertilité de l’individu. Désormais la compréhension des mécanismes impliqués est une étape cruciale. Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Microdissection de gonades fœtales murines, tri de cellules par FACS, techniques de biologie moléculaire (RT-PCR), techniques d’histologie (immunohistologie, analyses d’images).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --