print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2014-2015 > Effets de l’exposition in utero à la pollution atmosphérique sur le (...)

Effets de l’exposition in utero à la pollution atmosphérique sur le développement des gonades : étude expérimentale menée chez le lapin

proposé par Geneviève JOLIVET, Biologie du Développement et Reproduction Site internet : http://www6.jouy.inra

Projet de stage : Le concept de DOHaD (Developmental Origins of Health and Disease) est une hypothèse qui consiste à supposer que certaines pathologies chroniques découvertes dans l’enfance ou à l’âge adulte sont induites par l’exposition en période prénatale à des facteurs environnementaux. Un des mécanismes évoqués est l’altération des marques épigénétiques lors du développement embryonnaire, qui pourrait engendrer des modifications sur la santé à long terme. L’exposition à la pollution atmosphérique est un problème mondial d’ordre sanitaire, social et économique. Nos connaissances sur l’effet des polluants atmosphériques sur les femmes enceintes, leurs foetus et les enfants sont encore limitées. L’étude présentée ici fait partie d’un projet plus global développé chez le lapin comme modèle expérimental (ANR EPAPP : Effets de la Pollution Atmosphérique sur la fonction Placentaire et le développement Post-natal, 2014-2016) incluant l’étude de l’embryon, de la fonction placentaire, du développement du fœtus, de l’allaitement, de la santé de la descendance, du développement des gonades et de la fertilité chez des animaux exposés lors de la gestation à des polluants atmosphériques. L’exposition des femelles en gestation a déjà été effectuée (septembre-novembre 2013). L’objectif du stage (2014-2015) est d’analyser les gonades des animaux nés de ces gestations et sacrifiés peu après leur puberté, ou chez des foetus en fin de gestation. Des analyses morphologiques (histochimie, immunohistochimie) et biochimiques (mesure de l’expression de gènes marqueurs du développement gonadiques par PCR quantitative) seront réalisées. Les résultats seront interprétés par comparaison avec les données concernant la différenciation gonadique que nous avons déjà collectées et publiées chez le lapin normal, et nous rechercherons des perturbations éventuelles induites par l’exposition aux polluants atmosphériques.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : histologie immunohistologie extraction d’ARN PCR quantitative

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --