print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2012-2013. > Effets de perturbateurs endocriniens sur le développement et les sécrétions (...)

Effets de perturbateurs endocriniens sur le développement et les sécrétions des glandes salivaires impliquées dans les préférences gustatives

proposé par Marie Chantale Canivenc, INRA, Dijon.

Projet de stage : Les glandes salivaires présentent des différences histologiques et fonctionnelles entre les mâles et les femelles ; les secrétions salivaires sont étroitement associées au comportement sexuel et social (perception des phéromones), et au comportement alimentaire (perceptions gustatives). Elles interviennent également dans le développement de divers organes ou tissus comme la dent, la production de gamète, ou encore la régénération de certains épithéliums. Notre équipe étudie l’action d’expositions prénatales à de faibles doses de perturbateurs endocriniens sur le développement et sur le comportement, en particulier sur la mise en place des préférences gustatives et du comportement alimentaire. Dans ce contexte, elle explore les effets sur les glandes salivaires associés à une préférence au sucré ou au salé, lesquelles sont aussi régulées par les hormones sexuelles (Kouidhi et al, 2012 ; Folia et al 2012). L’étude reposent sur un modèle d’exposition alimentaire chez le rat selon une approche intégrative qui considère simultanément les effets sur différents organes cibles de perturbateurs endocriniens en vue d’analyses histologiques couplées à des analyses de marqueurs moléculaires (qPCR-temps réel).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Il s’agira d’étudier les effets d’une exposition précoce à des mélanges de PE sur le développement de la parotide par analyse histologique des structures sécrétrices sur des coupes de paraffines (colorations histologiques et analyse d’image)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --