print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2015-2016 > Effets des progestatifs sur la reproduction et la biosynthèse des hormones (...)

Effets des progestatifs sur la reproduction et la biosynthèse des hormones stéroïdiennes chez le poisson zèbre (Danio rerio).

proposé par Nathalie HINFRAY, Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS), Direction des risques chroniques / Pôle Sciences du vivant, Unité Ecotoxicologie in vivo et in vitro, BP2, 60550 Verneuil-en-Halatte

Projet de stage :

Durant ces 20 dernières années, de nombreuses études ont mis en évidence un effet néfaste de contaminants du milieu aquatique sur la physiologie et l’endocrinologie des poissons. Ces contaminants sont regroupés sous le terme de perturbateurs endocriniens (PE). Les mécanismes d’actions de ces composés sont extrêmement variés. Ils peuvent agir sur l’ensemble des étapes de la régulation endocrine depuis la synthèse des hormones jusqu’à la réponse des cellules cibles. Bien qu’une attention particulière ait été donnée aux effets des œstrogènes, peu d’études se sont intéressées aux effets d’autres classes d’hormones stéroïdiennes naturelles ou de synthèse qui peuvent altérer les fonctions de reproduction des organismes aquatiques. De ce point de vue, les ligands naturels et synthétiques du récepteur de la progestérone, les progestatifs, ont été très peu étudiés. Chez les vertébrés, la progestérone et ses dérivés sont des hormones clefs impliquées dans la régulation de la fonction de reproduction des femelles et des mâles. Chez les organismes aquatiques, les études disponibles sur les effets des progestatifs démontrent la capacité de ces molécules à perturber le système endocrinien et la fonction de reproduction des poissons exposés à des concentrations de l’ordre du ng/L.

Objectifs :

Ce travail s’intègre dans un projet ANR qui vise à étudier les effets de progestatifs environnementaux sur la reproduction des poissons. L’objectif de ce stage sera d’acquérir des informations sur les effets de progestatifs sur la biosynthèse hormonale et la reproduction des poissons. Le modèle biologique choisi pour cette étude est le poisson zèbre (Danio rerio). Dans le cadre de ce stage, des expositions in vivo de poissons zèbres ainsi que ex vivo d’explants de gonades seront réalisées ; et l’expression d’enzymes clés de la stéroïdogenèse ainsi que la biosynthèse hormonale seront déterminées. In fine ce stage vise à mieux appréhender les effets et les mécanismes d’action des progestatifs sur la biosynthèse des hormones stéroïdiennes dans les gonades et la reproduction des poissons.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --