print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2012-2013. > Epigénétique de la lignée germinale murine

Epigénétique de la lignée germinale murine

proposé par Philippe Arnaud, INSERM-CNRS, Clermont-Ferrand

Projet de stage :

Les marques épigénétiques sont effacées et reconfigurées entre les générations. Cette reprogrammation épigénétique est une étape clé du programme du développement. Pourtant, de par la difficulté à travailler sur les cellules germinales, les mécanismes impliqués restent largement inexplorés. Il a récemment été observé que cette reprogrammation s’appuie sur une augmentation globale du niveau de la marque d’histone répressive H3K27me3 lors de la formation des cellules germinales primordiales (PGC). Il est proposé que cette augmentation permette de suppléer la perte observée des autres marques répressives, suggérant que la reprogrammation germinale s’appuie sur l’acquisition de domaines chromatiniens bivalents. Le projet a pour but de tester cette hypothèse à travers l’étude de la régulation des domaines chromatiniens bivalents lors de la formation des lignées germinales murines. Des techniques récemment développées au laboratoire, tant dans l’isolation des PGCs que dans l’étude de la chromatine sur un nombre restreint de cellules, seront utilisées.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
  Suivi de croisements de souris.
  Isolation de gonades sur embryons.
  Isolation de cellules germinales par tri cellulaire.
  Analyses moléculaires et épigénétiques (transcription ; méthylation de l’ADN par bisulfite ; immunoprécipitation de la chromatine).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --