print

> Stages de M2 > stages proposés pour l’année 2019-2020 > Estrogènes et fertilité chez les mâles : Spermatogenèse et épigénome des (...)

Estrogènes et fertilité chez les mâles : Spermatogenèse et épigénome des cellules germinales chez les lapins CYP19 KO.

proposé par Maëlle PANNETIER, Unité de Biologie du Développement et Reproduction, INRA domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-josas

Projet de stage :

Les estrogènes sont des hormones stéroïdes généralement qualifiées d’hormones sexuelles femelles. Néanmoins, ils sont aussi présents chez les mâles et leur principale source de production est le testicule. Les testicules adultes synthétisent en effet l’enzyme aromatase (codée par le gène CYP19) qui est responsable de la conversion des androgènes en estrogènes. Chez les rongeurs une diminution de la production endogène d’estrogènes ou a contrario une surexposition à des estrogènes exogènes, induisent des anomalies de la spermatogenèse et de la fertilité des mâles. Chez ces espèces, les estrogènes semblent principalement impliqués lors de la phase de spermiogénèse où ils pourraient prendre part aux évènements de remodelage chromatinien et de reprogrammation épigénétique des cellules germinales. Depuis plusieurs années, une diminution de la fertilité masculine est observée dans l’espèce humaine. L’augmentation des polluants dans notre environnement a été incriminée, et certains d’entre eux peuvent emprunter la voie de signalisation des estrogènes. Il est donc important de comprendre le rôle et le mécanisme d’action des estrogènes dans la fonction de reproduction des mâles, et ceci chez différents modèles animaux, de façon à pouvoir appréhender les stimuli extérieurs qui pourraient compromettre leur action chez l’humain. Dans l’équipe, nous utilisons le lapin comme modèle d’étude. Une lignée de lapins CYP19 KO a été générée. Comparativement aux mâles contrôles, les mâles CYP19 KO présentent plus des saillies infructueuses, pouvant indiquer des anomalies de la spermatogenèse en absence d’estrogènes chez cette espèce. L’objet de ce stage sera d’analyser la qualité de la semence des mâles CYP19 KO versus contrôles à différents âges, en (i) évaluant les paramètres spermatiques (mobilité, concentration, morphologie) et en (ii) étudiant la fragmentation et la méthylation de l’ADN des spermatozoïdes. Par ailleurs, la morphologie testiculaire sera étudiée et l’expression de gènes de la machinerie épigénétique sera évaluée.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Spermogramme (CASA). Analyse de la fragmentation de l’ADN spermatique par TUNEL. Analyse de la méthylation de l’ADN spermatique par LUMA. Histologie (coloration PAS), immunofluorescence sur coupes, Hybridation in situ (RNAscope), extractions ARN, RT-qPCR.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --