print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2007-2008 > Etude de l’expression de gènes candidats au cours de l’initiation de

Etude de l’expression de gènes candidats au cours de l’initiation de la méiose dans l’ovaire foetal

proposé par Gabriel Livera, Laboratoire de Différenciation et Radiosensibilité des Gonades, Unité Mixte de Recherche Gametogenese et Genotoxicité, INSERM U 566-CEA-Université Paris7, CEA-IRCM-LDRG, Route du Panorama, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex

Projet de stage : Chez les Mammifères, les cellules germinales débutent leur méiose pendant la vie fœtale dans l’ovaire alors que dans le testicule foetal, elles arrêtent de se multiplier mais n’entrent pas en méiose.). Pourtant, quelque soit leur sexe génétique (XX ou XY) les cellules germinales ont la capacité d’initier la méiose pendant la vie fœtale. Notre étude vise à comprendre les mécanismes fondamentaux et particulièrement à identifier les voies de signalisation qui gouvernent l’orientation de la lignée germinale vers la spermatogenèse ou l’ovogenèse (initiation de la méiose fœtale). Notre laboratoire a récemment mis au point deux modèles in vitro originaux afin. Dans le premier système, un traitement à l’acide rétinoïque induit l’entrée (anormale) en méiose des cellules germinales fœtale XY. Dans le second système, la co-culture de testicules et d’ovaires nous a permis de bloquer l’entrée en méiose de cellules germinales XX. L’étude des facteurs et des voies de signalisation impliqués dans ces modèles, nous permettra de comprendre les mécanismes gouvernant l’entrée en méiose pendant la vie fœtale et donc déterminant le sexe des cellules germinales. Comprendre les mécanismes impliqués est un enjeu fondamental de la Reproduction sexuée.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : comparaison de l’expression de gènes candidats par Q-PCR, études immunohistochimiques, culture organotypique.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --