print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2009-2010 > Etude des mécanismes inhibiteurs de la réplication de l’ADN au cours de (...)

Etude des mécanismes inhibiteurs de la réplication de l’ADN au cours de la méiose

proposé par Aude DUPRE, Laboratoire de biologie du développement, UMR-CNRS 7622, Université P. & M. Curie, 9 quai St Bernard 75005 Paris

Projet de stage : Ce projet vise à élucider les mécanismes qui inhibent la réplication de l’ADN entre les deux phases de division cellulaire de la méiose de l’ovocyte. Dans les cellules germinales, ces mécanismes sont mis en place juste après la méiose I. La voie Mos-MAPK semble jouer un rôle majeur dans cette inhibition mais son mécanisme d’action et les cibles de la machinerie de réplication demeurent encore inconnus. Nos données préliminaires obtenues en extraits acellulaires interphasiques dérivés d’œufs de Xénope suggèrent que la voie Mos-MAPK inhiberait la réplication de l’ADN via une voie apparentée à la réponse cellulaire à l’ADN endommagé. A l’avenir, nous envisageons de nous replacer dans un contexte physiologique méiotique, i.e. l’ovocyte de Xénope, afin de déterminer si cette voie de type réponse cellulaire à l’ADN endommagé est responsable ou non de l’inhibition de la réplication de l’ADN induite par la voie Mos-MAPK après la méiose I.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Clonage, PCR, expression de protéines en bactéries, purification de protéines par affinité et chromatographie, culture cellulaire (ovocytes de Xénope), microinjection d’ovocytes, production d’extraits acellulaires à partir d’ovocytes de Xénope, localisation de protéines sur chromatine et ADN, mesure d’activités kinasiques, immunoprécipitations, pull-down et western blots.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --