print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > Etude des voies de signalisation mTOR et NFAT dans la différenciation (...)

Etude des voies de signalisation mTOR et NFAT dans la différenciation myogénique chez la souris

proposé par Anne-Sophie Armand , Institut Necker Enfants Malades, U1151 Bâtiment Leriche 75014 Paris

Projet de stage : Le muscle squelettique possède une grande capacité de régénération, grâce à des cellules souches adultes, habituellement quiescentes et accolées aux fibres musculaires. A la suite d’une lésion, ces cellules souches, ou cellules satellites, sont alors activées, prolifèrent et fusionnent entre elles pour former de nouvelles fibres musculaires. Chacune de ces étapes est contrôlée par de nombreuses voies de signalisation. Parmi elles, la voie de signalisation mTOR est apparue comme un régulateur majeur de la myogenèse squelettique, contrôlant différentes étapes clés dans la formation des fibres musculaires, de l’activation des cellules satellites au contrôle de la taille des fibres musculaires adultes. Nous avons précédemment montré que la voie de signalisation calcineurine/NFAT (Nuclear Factor of Activated T-cells) régule différents processus de la myogenèse au cours du développement embryonnaire, suivant l’isoforme NFAT impliquée. En coopération avec le facteur de transcription MyoD, l’isoforme NFATc3 régule la somitogenèse (Armand et al., 2008), alors que NFATc2 contrôle la croissance et le phénotype musculaire (Daou et al., 2013). D’autre part, des résultats préliminaires dans l’équipe montrent que la différenciation myogénique est très largement affectée en l’absence de NFATc2. Le projet de ce stage vise à mieux comprendre le rôle de NFATc2 dans les étapes précoces de la myogenèse et son interrelation avec la voie mTOR dans ce processus cellulaire. Pour cela, nous analyserons, en culture, la différenciation de cellules précurseurs myogéniques, prélevées à partir de muscles de souris témoins et mutantes.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : culture cellulaire, Western blot, RT-qPCR, Immunofluorescence

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --