print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2013-2014 > Etude du dimorphisme sexuel du transcriptome hypophysaire à mi-gestation (...)

Etude du dimorphisme sexuel du transcriptome hypophysaire à mi-gestation chez le fœtus humain.

proposé par Fabien Guimiot, PROTECT INSERM. Université Paris Diderot. APHP.

Projet de stage : Notre groupe a, ces dix dernières années, contribué à la compréhension de la régulation hypothalamo-hypophysaire de l’axe gonadotrope par la description du rôle des kisspeptines dans l’initiation de la puberté. Pour continuer à caractériser cette régulation, nous avons récemment entrepris l’étude de l’activation de l’axe gonadotrope chez le fœtus humain. Nos résultats récents montrent un dimorphisme sexuel majeur de la concentration des gonadotrophines dans le sang fœtal et du nombre de cellules hypophysaires exprimant la LH et la FSH vers 20 semaines de gestation, dimorphisme qui disparaît à terme. Pour comprendre le déterminisme molécule de ce dimorphisme sexuel, nous avons comparé le transcriptome hypophysaire entre les fœtus garçons et filles. Nos résultats montrent des différences significatives pour un petit nombre de gènes. Le but de ce master est de valider ces gènes par d’autres techniques puis de caractériser les cellules exprimant ces gènes.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : RT-qPCR, Hybridation in situ,

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --