print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2012-2013. > Etude fonctionnelle du gène PPARγ muté dans le cas d’une lipodystrophie (...)

Etude fonctionnelle du gène PPARγ muté dans le cas d’une lipodystrophie partielle familiale de type 3 avec altérations placentaires et décès néonatal.

proposé par Thierry Fournier, INSERM, Paris

Projet de stage : PPARγ est un récepteur nucléaire qui régule le métabolisme énergétique par son action sur la lipogenèse, la différentiation adipocytaire et le stockage des lipides. De rare cas de mutations hétérozygotes de PPARγ sont responsables d’un syndrome de lipodystrophie partielle familiale de type 3 (FPLD3) associé à une insulinorésistance majeure. Des études in vitro ont également suggéré l’implication de PPARγ dans les phases précoces du développement placentaire, mais son rôle exact dans la placentation demeure imparfaitement connu, de même que son implication dans la physiopathologie des pré-éclampsies et/ou hypertensions gravidiques. Nous proposons d’étudier la relation structure/fonction d’une mutation de PPAR identifiée à partir du cas d’une patiente diabétique avec FPLD3, ayant présenté une grossesse d’évolution défavorable avec accouchement prématuré et décès néonatal (Cf. 1er publication ci-dessous). Cette étude reposera sur la transfection du gène muté et/ou du gène sauvage dans une lignée de cytotrophoblastes humains en culture avec mesure de l’activité transcriptionnelle par gène rapporteur (PPRE-luciférase). Après activation par des ligands de PPAR ou de RXRs nous réaliserons une étude fonctionnelle de la différenciation trophoblastique, et analyserons l’expression de gènes cibles de PPAR impliqués dans la placentation (hCG, PAPP-A, LOX).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --