print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2016-2017 > Rôle des micro-ARNs dans l’endométriose

Rôle des micro-ARNs dans l’endométriose

Daniel VAIMAN Génomique, Epigénétique et Physiopathologie de la Reproduction Institut Cochin Inserm U-1016 24, rue du Fbg Saint Jacques, 75014 Paris France Site internet : http://www.cochin.inserm.fr/ Directeur du Laboratoire : Daniel VAIMAN Directeur de l’Unité : Pierre-Olivier COURAUD

Les programmes de recherche développés dans l’équipe visent à déchiffrer les bases scientifiques de divers aspects de la physiologie de la reproduction et à élucider les mécanismes physiopathologiques impliqués dans les maladies de la reproduction les plus fréquentes. Parmi ces maladies sont la stérilité résultant d’anomalies de la différenciation des spermatozoïdes, l’interaction des gamètes ou des défauts d’implantation et les maladies de la grossesse qui affectent la mère et / ou le fœtus et résultant de défauts d’implantation de l’embryon, d’un dysfonctionnement de l’utérus ou extra-embryonnaires, des anomalies du développement tissulaire

Projet de stage  : L’endomtriose est une maladie gynécologique majeure caractérisée par des lésions de tissu utérin positionnés de façon ectopique dans la cavité générale, induisant infertilité et douleurs. Le projet combine l’analyse bioinformatique de liens entre petits ARNS (micro-ARNs) et expression des gènes à partir d’une puce d’expression réalisée par l’équipe en 2008. Les petits ARNs dont les cibles sont des gènes modifiés dans l’endométriose seront définis et étudiés par PCR quantitative dirigée vers ceux-ci. Les plus significatifs seront en outre étudiés dans le sérum de patientes.L’interprétation moléculaire en terme d’expression des gènes, d’expression des protéines, de variants génétiques associés à la pathologie sera faite. Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
- Analyse de bases de données bioinformatiques (miR-Walk)
- Mise en place de protocoles de PCR quantitative pour l’étude de micro-ARNS ciblés dans l’endomètre eutopique et la lésion d’endométriose, ainsi que dans le plasma de patientes en utilisant la plasmathèque ’endométriose’ développée à l’Institut Cochin (plus de 1000 plasmas).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --