print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2008-2009 > Le facteur d’élongation de la traduction EF2 dans l’embryon (...)

Le facteur d’élongation de la traduction EF2 dans l’embryon précoce d’oursin

proposé par Odile MULNER-LORILLON, Equipe Cycle Cellulaire et Développement, UMR 7150 Mer & Santé UPMC/CNRS, Station Biologique - BP 74, 29682 Roscoff cedex

Projet de stage : Le développement embryonnaire précoce de l’oursin représente un paradigme pour l’analyse de la régulation de l’expression des gènes au niveau de la traduction. Parmi les acteurs que nous étudions, la protéine EF2, facteur d’élongation de la traduction, présente un comportement particulier lors de la reprise de l’activité de synthèse protéique des embryons après fécondation. La protéine est présente sous deux isoformes de poids moléculaire proche et chacune des isoformes subit une modification de sa phosphorylation spécifique. La caractérisation des isoformes de EF2 et du rôle de leur phosphorylation sur l’activité d’élongation sont des challenges pour l’étude de la fonction régulatrice de EF2 sur la traduction.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Grâce à la connaissance du génome complet de l’oursin, un clonage de la protéine EF2 d’oursin est en cours. La protéine produite en quantité servira à générer des anticorps spécifiques permettant l’isolation et la caractérisation des deux isoformes de l’embryon. L‘introduction de chacune des isoformes dans un lysat d’embryons capable de traduire in vitro des messagers reporters (lysats mis au point et pratiqués au laboratoire) permettra de cerner la fonction spécifique de chaque protéine. Des mutants (technique en place au laboratoire) pourront être générés sur des sites potentiellement intéressants pour l’étude du rôle régulateur de chaque protéines

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --