print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2011-2012 > Maturation ovocytaire chez la chienne : rôles de la progestérone

Maturation ovocytaire chez la chienne : rôles de la progestérone

proposé par Karine Reynaud, et par Marie Saint-Dizier, ENVA, Agro Paris-Tech

Projet de stage : Situation du sujet : Dans l’espèce canine, les ovocytes sont ovulés au stade prophase I de méïose et achèvent leur maturation dans les oviductes sous un taux plasmatique élevé et croissant de progestérone. Cette progestéronémie élevée est due à une lutéinisation importante et rapide des follicules pré-ovulatoires. Dans cette espèce, aucune condition in vitro ne permet aujourd’hui d’obtenir plus de 30% d’ovocytes en métaphase II et les mécanismes régulant la maturation ovocytaire sont encore largement incompris. La progestérone régule probablement la maturation ovocytaire en partie via la modulation de l’environnement oviductal. La progestérone pourrait aussi agir directement sur les follicules pré-ovulatoires et les complexes ovocyte-cumulus pour réguler la reprise de méïose ovocytaire. Les objectifs de ce stage sont d’étudier : 1) l’expression des récepteurs à la progestérone dans les complexes ovocyte-cumulus avant et après l’ovulation ; 2) les effets de la progestérone sur la reprise de méïose dans les ovocytes in vitro. Approches expérimentales : L’expression des récepteurs nucléaires (PRA et PRB) de la progestérone sera étudiée dans les ovaires pré-ovulatoires et les complexes ovocyte-cumulus prélevés à différents stades autour de l’ovulation. Les effets de la progestérone sur la reprise de méïose seront étudiées in vitro sur des ovocytes issus de chiennes en anoestrus.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Suivi des chiennes et prélèvement de tissus, extraction d’ARN, RT-PCR (classique et temps réel), immuno-cytochimie sur coupe et in toto, microscopie confocale, culture in vitro.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --