print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2011-2012 > Mécanismes physiopathologiques des dysfonctionnements de la spermatogenèse (...)

Mécanismes physiopathologiques des dysfonctionnements de la spermatogenèse dans les azoospermies non obstructives

proposé par Valérie Mitchell, CHRU, Lille

Projet de stage : Les testicules humains dysfonctionnels semblent constituer un modèle d’étude permettant d’appréhender le processus de différenciation et de maturation des cellules de Sertoli. Dans l’azoospermie non obstructive, le phénotype Cellule de Sertoli Seule (SCOS) représente environ 50 à 60% des phénotypes. Des spermatozoïdes testiculaires sont extraits dans 15 à 20% des cas et permettent la microinjection dans l’ovocyte. Il semblerait que dans certains de ces phénotypes, les cellules de Sertoli soient de type « immature » et la question est de savoir à quel moment du développement se produit le processus de maturation de ces cellules de Sertoli. Une connaissance précise de ces phénotypes est nécessaire car elle pourrait permettre d’établir une classification plus détaillée. La question de la caractérisation des cellules de Sertoli SCOS sera abordée chez une série d’hommes azoospermes définis histologiquement par des marquages de différenciation des cellules de Sertoli : AMH, cytokératine 18, M2A, récepteur aux androgènes. Les résultats obtenus seront confrontés au profil de maturation des cellules de Sertoli qui sera établi à partir de tissus testiculaires pré pubères de jeunes garçons ayant bénéficié d’une congélation de leur tissu testiculaire dans le cadre de pathologies. Une meilleure compréhension du développement et de la maturation des cellules de Sertoli dans le contexte du SCOS par comparaison aux conditions physiologiques pourrait découler de ces travaux.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Immunohistochimie, RT PCR, western blot, protéomique

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --