print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2014-2015 > Mise en évidence de protéines impliquées dans le devenir des corps résiduels (...)

Mise en évidence de protéines impliquées dans le devenir des corps résiduels au cours de la spermatogenèse chez le rat

proposé par Charles PINEAU , IRSET Inserm U1085 - Campus de Beaulieu CS2407, 35042 Rennes

Projet de stage :

Au cours de la spermiogénèse chez les rongeurs, la majeure partie du cytoplasme de la spermatide en allongement est regroupée dans un organite appelé corps résiduel, qui est ensuite phagocyté par la cellule de Sertoli. Les mécanismes qui sous-tendent la formation, la phagocytose et la dégradation des corps résiduels ne sont pas totalement expliqués à ce jour. Un ensemble de travaux menés sur différents modèles (rat, souris, C. elegans) suggère que les corps résiduels, via leur phagocytose, pourraient jouer un rôle dans la synchronisation du cycle de la spermatogenèse. Nous souhaitons appréhender ce phénomène, sur le modèle rat, à l’aide d’une stratégie intégrative reposant sur l’utilisation de données de protéomique et de transcriptomique produites ou à produire pour chacun des types cellulaires testiculaires. Une fouille de données ciblée nous permettra de cartographier dans un premier temps un interactome membranaire corps résiduels-cellules de Sertoli, puis de caractériser dans un second temps les protéines susceptibles de jouer un rôle majeur dans la synchronisation du cycle spermatogénétique. En fonction du temps disponible, un ou plusieurs couples d’interactants potentiels seront validés par une approche dite ‘in situ PLA’. Ce travail devrait permettre d’approfondir significativement les connaissances sur la spermatogenèse, tant dans un contexte normal que pathologique.

Les différentes étapes de ce stage seront : 1. Analyse itérative par nanochromatographie couplée à la spectrométrie de masse (LTQ-Orbitrap™ XL) du protéome des cellules de sertoli de rat. 2. Formatage des jeux de données protéomiques des cellules testiculaires de rat à l’aide d’outils bioinformatiques dédiés. 3. Sélection bioinformatique des protéines membranaires, transmembranaires et sécrétées (Sertoli uniquement) des corps résiduels et des cellules de Sertoli, grâce à la Gene Ontology. 4. Modélisation d’un ensemble d’interactants Corps résiduels-Cellules de Sertoli 5. Validation d’un ou plusieurs couples d’interactants potentiellement impliqués dans le dialogue corps résiduels-cellules de Sertoli (si le calendrier du stage le permet).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Isolement et culture primaire de cellules, spectrométrie de masse Shotgun, fouille de données par génomique intégrative, in situ PLA (DuoLink)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --