print

> Stages de M2 > stages proposés pour l’année 2019-2020 > NCAPD2 : un nouveau régulateur de la recombinaison en méiose chez la (...)

NCAPD2 : un nouveau régulateur de la recombinaison en méiose chez la souris

proposé par Thomas ROBERT, Centre de Biochimie Structurale CNRS UMR5048 INSERM U1054 UM 34090 Montpellier

Projet de stage : Le projet proposé a pour but de participer à la caractérisation du rôle d’une nouvelle protéine dans la réorganisation structurale des chromosomes en méiose chez la souris, et d’étudier son lien fonctionnel avec le processus de recombinaison homologue. Nous avons récemment mis en évidence une interaction directe entre la protéine TOPOVIBL, qui est essentielle à la formation des cassures de l’ADN en méiose, et la protéine NCAPD2, qui est une sous unité du complexe condensine I. Les condensines sont des complexes multi-protéiques dont le rôle dans l’assemblage des chromosomes en metaphase et anaphase est bien décrit. En revanche, les données concernant l’implication de ces complexes protéiques en prophase de méiose chez la souris lorsque la recombinaison et la réorganisation structurale des chromosomes ont lieu restent parcellaires. L’objectif du stage est donc de caractériser l’interaction entre NCAPD2 et TOPOVIBL ainsi que de participer à l’étude du rôle des complexes condensines lors de la prophase I de méiose. Pour aborder ces questions nous proposons de développer des approches biochimiques qui auront pour but de caractériser au niveau structurale l’interaction entre NCAPD2 et TOPOVIBL afin de comprendre son rôle. Le développement d’approches cytologiques et génétiques utilisant la souris comme organisme model sera aussi entrepris afin de mieux comprendre le rôle des condensines en début de méiose. En particulier, l’étude d’une souris Ncapd2 mutante générée au laboratoire sera entrepris.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Technique de biologie moléculaire : PCR, clonage moléculaire Technique de biochimie : expression et purification de protéines recombinantes à partir de cellules d’insectes. Technique de cytologie : étalement de chromosomes de noyaux de spermatocytes de souris et observation par microscopie après immunofluorescence de la localisation de différentes protéines d’intêret.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --