print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2012-2013. > Pluripotence des cellules souches embryonnaires bovines

Pluripotence des cellules souches embryonnaires bovines

proposé par Fabienne Nuttinck et Alice Jouneau, INRA, Jouy en Josas

Projet de stage La prostaglandine E2 est produite naturellement par les cellules de cumulus au cours de la maturation ovocytaire. Nous avons montré que la repression ou au contraire l’hyperstimulation de cette voie affectait la cinétique de développement pre-implantatoire chez le bovin et la survie des cellules pluripotentes du blastocyste. Nous voulons maintenant étudier les effets plus tardifs de ces manipulations sur le développement in vivo de l’embryon. Des embryons à 15 jours de gestation, soit au moment où apparait dans l’épiblaste pluripotent les premiers signes moléculaires de la mise en place de la future ligne primitive, vont être récoltés prochainement, après un traitement soit de stimulation de la PGE2, soit d’inhibition de cette voie, soit d’inhibition puis réversion. Sur ces embryons nous évaluerons l’avancée du développement et la pluripotence de l’épiblaste par des analyses morphologiques et moléculaires.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
- extraction d’ARN
- RT-QPCR
- hybridation in situ
- histologie

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --