print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2009-2010 > Réceptivité de l’oviducte, de l’ovocyte et de l’embryon (...)

Réceptivité de l’oviducte, de l’ovocyte et de l’embryon préimplantatoire canins à la progestérone

proposé par Marie SAINT-DIZIER, UMR 1198 INRA/ENVA Biologie du Développement et Reproduction, 7 avenue du Général de Gaulle, 94 704 MAISONS-ALFORT Cedex

Projet de stage : Situation du sujet : Dans l’espèce canine, l’oviducte est le lieu à la fois de la reprise de méïose ovocytaire, de la fécondation et d’une longue période de développement embryonnaire (entrée des embryons dans l’utérus au stade blastocyste, 10 jours après l’ovulation). De plus, l’environnement oviductal est soumis dès avant l’ovulation à un taux plasmatique élevé de progestérone en raison d’une lutéinisation intense et rapide des follicules préovulatoires. La régulation des fonctions oviductales a été très peu explorée chez les mammifères, et en particulier chez la chienne. Dans cette espèce, aucune condition in vitro ne permet aujourd’hui de produire des embryons. La progestérone régule probablement l’activité de l’épithélium oviductal, mais pourrait aussi agir directement sur les complexes cumulo-ovocytaires et les embryons qui y transitent. L’objectif de ce stage est d’explorer la réceptivité de l’oviducte, des complexes cumulo-ovocytaires et des embryons canins à la progestérone in vivo. Approches expérimentales : Collecte des oviductes, ovocytes et embryons à différents stades de la période périovulatoire avec ou sans insémination. Localisation et quantification des transcrits et protéines des récepteurs nucléaires et membranaires de la progestérone.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : RT-PCR, qPCR, Western-blot, immunocytochimie sur coupes et in toto.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --