print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2012-2013. > Recherche d’anomalies épigénétiques dans les placentas après Assistance (...)

Recherche d’anomalies épigénétiques dans les placentas après Assistance Médicale à la Procréation

proposé par Yves Le Bouc, INSERM, Paris

Projet de stage : L’empreinte parentale est un exemple de régulation épigénétique aboutissant à l’expression ou à la non expression de certains gènes en fonction de leur origine parentale. La plupart des gènes soumis à empreinte jouent un rôle majeur dans la croissance fœtale et placentaire. Le gène IGF2, exprimé à partir de l’allèle paternel, en est l’exemple type. Ces dernières années, un lien entre l’assistance médicale à la procréation (AMP) et pathologies liées à l’empreinte a été établi chez l’homme et l’animal. Le but de ce projet est d’étudier l’expression allèle spécifique de plusieurs gènes soumis à l’empreinte ainsi que la méthylation différentielle des centres d’empreinte contrôlant leur expression dans des placentas après fécondation in vitro (groupe 1), fécondation in vivo précédée par une stimulation ovarienne (groupe 2) et conception naturelle (groupe 3), en mettant à profit la banque de placentas collectés au cours du PHRC EPIGEN.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : La candidate réalisera l’analyse des expressions allèle spécifique des gènes soumis à empreinte et la méthylation des centres d’empreinte contrôlant ces expressions. Les analyses de méthylation se font par PCR quantitative multiplex allèle-spécifique après traitement de l’ADN au bisulfite permettant la quantification des deux allèles (méthylé et non méthylé) dans le même tube

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --