print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2017-2018 > Régulation à longue distance de l’expression de Foxl2 chez la souris : (...)

Régulation à longue distance de l’expression de Foxl2 chez la souris : analyses génétiques et épigénétiques

proposé par Maëlle PANNETIER, Unité de Biologie du Développement et Reproduction, UMR 1198 INRA, domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-josas

Projet de stage :

L’insuffisance ovarienne prématurée (IOP) touche 1 femme sur 100 avant l’âge de 40 ans. Parmi les IOP, certaines sont syndromiques comme dans le cas du BPES de type I (Blepharophimosis Ptosis Epicantus inversus Syndrome) où l’IOP chez la femme est associée à de multiples malformations des paupières. Le gène incriminé est le gène FOXL2 qui a été montré comme étant crucial dans la détermination et la différenciation de la gonade femelle dès les premiers stades de développement, mais aussi plus tardivement lors de la croissance des follicules ovariens et le maintien de la fertilité femelle. FOXL2 est par ailleurs exprimé dans d’autres tissus importants pour la fertilité comme l’hypophyse ou l’utérus, et semble contrôler d’autres évènements morphogénétiques au niveau cranio-facial (développement des paupières, muscles des paupières, os de la face…). Chez l’humain, mais aussi chez la chèvre, des mutations (délétion/insertion) à distance du gène FOXL2 qui perturbent son expression ont été répertoriées, pointant une région localisée à plus de 250 kb de son promoteur. Au sein de cette région de 6 kb, plusieurs éléments sont hautement conservés à travers l’évolution et portent des marques épigénétiques caractéristiques des enhancers dans l’ovaire humain, murin ou caprin. Afin de démontrer le rôle régulateur de ces éléments, cette région de 6kb a été délétée chez la souris grâce à la technologie CRISPR/Cas9. Au cours du stage, il s’agira de participer à l’analyse du phénotype des souris homozygotes pour la délétion, et d’étudier notamment l’impact de cette mutation sur l’état épigénétique du locus et les niveaux d’expression de Foxl2 dans les différents tissus où il est impliqué.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Histologie et immunohistologie, extractions ADN et ARN, PCR, RT-qPCR, immunoprécipitation de la chromatine (ChIP)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --