print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2008-2009 > Régulation de l’action de la LH par la prolactine

Régulation de l’action de la LH par la prolactine

proposé par Nadine Binart, Unité Inserm 845, Centre de Recherche « Croissance et signalisation », Equipe : hormone targets, Faculté de Médecine Necker, 1er étage, 156 rue de Vaugirard, 75730 Paris cedex 15

Projet de stage : Le modèle de la souris surexprimant la βhCG (qui se lie au récepteur de l’hormone lutéinisante LH) est stérile en raison de la lutéinisation de l’ovaire, de l’élévation des taux de stéroïdes sexuels, et est hyperprolactinémique ce qui entraîne un développement précoce de la glande mammaire et la formation de tumeurs. La prolactine (PRL) est un régulateur potentiel de l’expression du récepteur (R) de la LH et joue un rôle crucial dans le développement mammaire et la fonction lutéale. La souris RPRL-/- est aussi stérile du fait d’une involution du corps jaune et d’une baisse de l’expression du LHR dans les cellules lutéales. Pour analyser la contribution de la LH, de la PRL et des stéroïdes dans l’ovaire, la glande mammaire et la surrénale, nous avons croisé ces deux lignées entre elles. Nous souhaitons analyser les phénotypes des souris doublement mutées et comprendre du point de vue moléculaire les mécanismes de signalisation empruntés par la prolactine pour induire l’expression du LHR.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Biologie moléculaire (Q PCR), western blot, immunohistochimie, culture cellulaire.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --