print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2009-2010 > Régulation de la balance Prolifération/Différenciation dans les tissus (...)

Régulation de la balance Prolifération/Différenciation dans les tissus extra-embryonnaires bovins avant implantation

proposé par Isabelle HUE, UMR 1198 INRA/ENVA Biologie du Développement et Reproduction, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy-en-Josas Cedex

Projet de stage : Le succès de la gestation requiert une communication très fine entre l’utérus et le conceptus (embryon et annexes embryonnaires). Au sein de notre équipe, des analyses transcriptomiques à haut débit ont été menées sur conceptus et utérus bovins, mettant en évidence l’expression de transcrits liés aux processus de prolifération et de différentiation des cellules épithéliales. En particulier, l’expression du facteur de transcription ELF5 a été montrée comme étant finement régulée au cours du développement du trophoblaste bovin tandis qu’il n’est pas exprimé dans l’utérus. Selon les données de la littérature, ELF5 est essentiel à la différentiation de l’ectoderme extra-embryonnaire et de l’épithélium mammaire pendant la gestation et la lactation (Millot et al., 2003 ; Donnison et al., 2005 ; Zhou et al., 2005). L’objectif de ce travail est à la fois d’analyser sa localisation cellulaire et de déterminer les régulations épigénétiques à la base du contrôle transcriptionnel. Le profil de méthylation du promoteur du gène ELF5 sera donc analysé dans les tissus extra-embryonnaires bovins avant implantation, l’endomètre servant ici de contrôle négatif. Selon l’hypothèse développée dans la littérature, ces marques épigénétiques réguleraient l’expression de ce facteur et orienteraient les cellules épithéliales dans lesquelles il est exprimé vers un processus de différenciation. A plus long terme, ce type de régulation pourrait s’avérer essentiel dans les processus de différenciation extra-embryonnaire qui précèdent l’implantation, étape-clef de la gestation des Mammifères.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Extraction d’ARN, Northern-blot, RT-PCR (classique et temps réel), localisation cellulaire par hybridation in situ, analyse de la méthylation du promoteur du gène ELF5 (traitement au bisulfite de sodium et pyroséquencage), immuno-précipitation de la chromatine et recherche des séquences cibles d’ELF5.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --