print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2013-2014 > Régulation par les stéroïdes ovariens de l’activité expressionnelle de (...)

Régulation par les stéroïdes ovariens de l’activité expressionnelle de l’oviducte canin.

proposé par Marie SAINT-DIZIER , UMR 1198 INRA-ENVA Biologie du Développement et Reproduction Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort 94704 Maisons-Alfort

Projet de stage : situation du sujet, objectif du stage, approches expérimentales

Dans l’espèce canine, la reprise de méiose des ovocytes (du stade de la vésicule germinale au stade métaphase II fécondable) a lieu dans l’oviducte entre deux et quatre jours après l’ovulation. Les facteurs qui déclenchent cette reprise de méiose sont inconnus. Cependant, les stéroïdes ovariens (oestradio-17β et progestérone) semblent jouer un rôle important : ces hormones pourraient agir directement sur les ovocytes et/ou réguler les sécrétions et l’activité ciliaire de l’épithélium oviductal autour de l’ovulation. En effet, les cellules ciliées et sécrétrices non ciliées qui composent l’épithélium de l’oviducte expriment des récepteurs aux stéroïdes, et leur proportion et activité sont fortement régulées au cours du cycle oestrien. Cependant, la régulation du transcriptome de l’épithélium oviductal par les stéroïdes ovariens n’est pas connue. L’objectif du stage est d’étudier la régulation de gènes candidats dans les cellules épithéliales de l’oviducte canin après stimulation par l’oestradiol-17β et la progestérone in vitro.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : mise au point d’amorces, extraction d’ARN, RT-qPCR.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --