print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2009-2010 > Rôle de la tératospermie et de l’acrosome en fécondation in vitro : (...)

Rôle de la tératospermie et de l’acrosome en fécondation in vitro : caractérisation de nouveaux marqueurs de l’acrosome.

proposé par Valérie MITCHELL, Laboratoire de Spermiologie, Boulevard du Pr J Leclercq, Hôpital A Calmette, RDJ-1 ouest, CHRU, 59037 Lille cedex

Projet de stage : L’infertilité (20% des couples) est attribuée à des facteurs masculins dans environ la moitié des cas. Le diagnostic de l’infertilité masculine est directement lié à l’étude des paramètres du sperme éjaculé. L’acrosome spermatique, vésicule d’origine golgienne contenant de nombreux enzymes, permet aux spermatozoïdes de pénétrer à travers les enveloppes de l’ovocyte, le rendant ainsi apte à fusionner avec l’ovocyte. L’étude de l’état et de la fonction acrosomique devient utile dans les cas où il existe une non fécondance caractérisée d’origine indéterminée. L’inaptitude du spermatozoïde défectueux à fertiliser doit être diagnostiquée et permettre de sélectionner la méthode de reproduction assistée adéquate et la moins invasive possible. L’étude est une étude prospective, bicentrique et pluridisciplinaire (cytologie, biochimie) chez des hommes avec projet de fertilité présentant une tératospermie avec anomalies de l’acrosome, candidats potentiels pour une fécondation in vitro. Nous envisageons de caractériser la morphologie des spermatozoïdes dans le sperme par une approche de spermiologie classique (spermocytogramme) qui permettra de sélectionner les patients présentant une tératospermie isolée avec anomalies de l’acrosome. L’analyse morphologique des spermatozoïdes sera étendue avec des approches sophistiquées pour caractériser précisément les anomalies spermatiques de l’acrosome : immunomarquage de la proacrosine et observation à fort grossissement des spermatozoïdes vivants. L’étude comprendra l’analyse du profil protéique des spermatozoïdes avec anomalies de l’acrosome d’un échantillon de patients tératospermes (échantillon de référence d’hommes au spermogramme normal) à la recherche de marqueurs différentiellement exprimés. L’objectif de l’étude sera de caractériser les anomalies de l’acrosome par différentes approches morphologiques et moléculaires afin d’améliorer les connaissances sur la physiopathologie de l’acrosome, d’étudier l’incidence de la tératospermie et des anomalies de l’acrosome sur les résultats de la fécondation in vitro, et d’établir des liens entre ces approches et la reproduction assistée. Cette étude, développée en réseau avec nos partenaires de Rouen, devrait permettre de mettre en évidence de nouveaux marqueurs d’évaluation de la fécondance des spermatozoïdes. Une meilleure sélection des choix thérapeutiques pour la reproduction devrait en découler.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : cytologie, immunohistochimie, protéomique, électrophorèse bidimensionnelle

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --