print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2020-2021 > Rôle des hormones androgènes et estrogènes dans la réparation de la myéline (...)

Rôle des hormones androgènes et estrogènes dans la réparation de la myéline chez les souris femelles

proposé par Abdel GHOUMARI ,UMR 1195 Inserm & Université Paris-Sud/Paris-Saclay 80, rue du Général Leclerc 94276 Kremlin-Bicêtre, France

Projet de stage : La destruction de la gaine de myéline observée dans des maladies démyélinisantes telles que la sclérose en plaques (SEP) conduit à des réponses inflammatoires et de dégénérescence neuronale, provoquant un handicap majeur chez l’homme. Nous avons démontré que la testostérone et son récepteur AR (androgen receptor) sont très importants pour la myélinisation (Abi-Ghanem C, PlosGenet, 2017) et pour la régénération de la myéline dans les modèles de démyélinisation chez les souris mâles (Hussain R et al., BRAIN 2013 ; Bartosz B, et al., PNAS 2016). En utilisant le modèle de démyélinisation focale de la moelle épinière par la lysolecithin (LPC), nous avons comparé les transcriptomes entre les souris intactes, les souris démyélinisés par la LPC, traitées ou non par la testostérone. Les résultats de cette analyse ont montré que le récepteur de chimiokine CXCR4 est un gène candidat pour l’effet remyélinisant de la testostérone. Le but de ce projet est : 1) d’étudier si la testostérone permet aussi la réparation de la myéline chez les souris femelles, 2) de déterminer si cet effet est propre à la testostérone via son récepteur AR ou il est médié par son métabolite l’Estradiol et son récepteur ER, 3) d’étudier chez la femelle, lésée par la LPC, l’implication du CXCR4 dans l’effet remyélinisant de la testostérone et/ou de l’estradiol. Les effets des hormones stéroïdes dans la réparation de la myéline aussi bien chez les souris mâles que femelles ainsi que l‘étude du (des) mécanisme (s) d’action(s) résultant de l’interaction entre leurs récepteurs nucléaires (AR et ER) et les gènes cibles, permettraient de mieux comprendre les processus de myélinisation et de remyélinisation par ces hormones et leurs récepteurs. Techniques mises en œuvre par le stagiaire :
- entretiens des animaux de type sauvages et de type transgéniques,
- perfusion et coupes sur cryostat, microtome et vibratomes,
- analyses histochimiques, immuno-marquages, western blot, RT-qPCR génotypage, utilisation de la microscopie à fluorescence, confocale et électronique,
- étude du métabolisme des hormones stéroïdes (Chromatographie, HPLC…),
- cultures organotypiques de cervelets et de moelles épinières de souris

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --