print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2009-2010 > Rôle des oestrogènes au cours de la différenciation ovarienne précoce chez la (...)

Rôle des oestrogènes au cours de la différenciation ovarienne précoce chez la chèvre

proposé par Maëlle PANNETIER et Eric PAILHOUX, UMR Biologie du Développement et de la Reproduction, Domaine de Vilvert, Bâtiment J. Poly (440), 78 350 Jouy en Josas

Projet de stage : Suite à la caractérisation de la mutation PIS (Polled Intersex Syndrome) chez la chèvre, nous avons montré que l’expression précoce du gène FOXL2 est responsable de l’expression de l’aromatase et donc de la production d’oestrogènes ovariens avant la méiose des cellules germinales. Chez les individus XX homozygotes pour la mutation PIS, la perte d’expression du gène FOXL2 conduit très rapidement à une perte d’expression de l’aromatase, une inversion de la stéroidogenèse puis une inversion sexuelle complète où la gonade femelle se différencie en testicules. Le but du stage sera de participer aux expériences ayant pour but de définir le rôle de cette production oestrogénique précoce. Des cultures d’ovaires précoces de chèvres ont été réalisées soit en condition contrôle, soit en présence d’oestrogènes, soit en présence d’inhibiteurs de l’aromatase. Une première série de culture a été analysée par RT-PCR et immuno-histologie, une deuxième série a été effectuée mais les analyses moléculaires et histologiques restent à faire. Par ailleurs, les cibles des récepteurs aux oestrogènes seront recherchées par la technique d’immuno-précipitation de chromatine. L’étudiant participera également à ces études.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Extraction d’ARN, Reverse Transcription, PCR quantitatif Histologie et Immuno-histologie ChIP avec Ac anti récepteurs des oestrogènes (ER et ER)

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --