print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2008-2009 > Rôle du gène dachsund 1 (Dach1) dans le développement alvéolaire pulmonaire et (...)

Rôle du gène dachsund 1 (Dach1) dans le développement alvéolaire pulmonaire et la dysplasie bronchopulmonaire

proposé par Jacques Bourbon, Inserm U841-Institut Mondor de recherche Biomédicale, Faculté de Médecine (3ème étage), 8 rue du Général Sarrail, 94010 Créteil

Projet de stage : L’identification des bases moléculaires du développement alvéolaire et de leurs altérations dans les pathologies constitue un préalable à la mise en œuvre de traitements spécifiques. Une analyse du transcriptome nous a permis d’identifier de nouveaux gènes impliqués dans l’alvéolisation. Parmi eux, le gène Dach1 encode une protéine nucléaire qui inhibe la signalisation du TGF1 en interagissant avec son effecteur Smad4. Or, il existe un grand nombre de données montrant que le TGF1 inhibe le développement alvéolaire et joue un rôle majeur dans la pathogenèse de la DBP. Notre hypothèse est que les effets délétères du TGF1 pourraient être liés à une dérégulation de l’expression de Dach1, dont un niveau élevé serait nécessaire à la septation alvéolaire. Les objectifs du projet sont : (1) Inhiber l’expression de Dach1 dans des fibroblastes pulmonaires par des ARN interférents (siRNA) pour déterminer si l’inhibition modifie leur réponse au TGF1 (expression de gènes dont l’implication dans l’alvéolisation est connue, analyse globale du transcriptome sur puces ADN Affymetrix). Des résultats préliminaires montrent la faisabilité de l’approche. (2) Rechercher des facteurs modulant l’expression de Dach1. On testera des facteurs la famille FGF, les rétinoïdes qui stimulent l’alvéolisation, et le gène homéotique Hoxa5 indispensable à l’alvéolisation dont le rôle sera analysé à l’aide de siRNA spécifiques. (3) Étudier par immunohistochimie l’expression de Dach1 dans le poumon de DBP, d’emphysème et de fibrose (échantillons humains et modèles animaux).

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Culture cellulaire, utilisation d’ARN interférents, co-transfection d’un gène rapporteur et d’un vecteur d’expression, étude de la prolifération cellulaire, RT-PCR quantitative en temps réel, western blot, histologie, histochimie et immunohistochimie, techniques biochimiques diverses (extraction d’acides nucléiques, dosage de l’ADN, des protéines, etc).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --