print

> Stages de M1 > Stages proposés pour l’année 2012-2013. > Rôle du récepteur de chimiokine CXCR7 dans les tumeurs épithéliales des (...)

Rôle du récepteur de chimiokine CXCR7 dans les tumeurs épithéliales des ovaires

proposé par Véronique Machelon, INSERM, Clamart.

Projet de stage : Le cancer épithélial des ovaires représente en France une cause majeure de décès par cancer gynécologique. Nous avons montré que la chimiokine Stromal cell-Derived Factor 1 SDF-1/CXCL12, produite par les cellules tumorales, contrôle la réponse immunitaire anti-tumeur de l’hôte et la néovascularisation tumorale. En revanche, une étude que nous avons réalisée récemment sur 183 patientes incluses dans un essai multicentrique (Etude Gineco), montre clairement que le niveau d’expression de CXCL12 dans les carcinomes ovariens n’est corrélée ni aux paramètres cliniques ni à la survie des patientes. Ceci nous amène à poser la question du rôle des deux récepteurs de CXCL12, CXCR4, le plus communément exprimé dans les cancers, et CXCR7 identifié en 2005 par K. Balabanian et associé à de nombreux cancers (sein, poumon, prostate). Rien toutefois n’a été publié concernant le rôle de CXCR7 dans les cancers ovariens. Identifier CXCR7 dans les carcinomes ovariens, préciser son rôle dans la croissance et l’extension tumorales, évaluer sa valeur pronostique constitue des étapes décisives pour évaluer l’implication de CXCL12 dans ce cancer et générer de nouvelles thérapeutiques ciblant le trio CXCL12-CXCR4-CXCR7. Des résultats préliminaires mettent en évidence une expression de CXCR7 dans les cellules tumorales de cancers ovariens qui est corrélée à l’expression de CXCL12. L’objectif du travail est d’identifier sur des modèles cellulaires in vitro (lignées de tumeurs ovariennes) les mécanismes cellulaires et moléculaires sous-jacents.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Cytométrie en flux, immunohistochimie. analyse statistique, culture cellulaire, PCR en temps réel, mesure de la prolifération, western blot.

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --