print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2007-2008 > Un rôle pour la protéine A du surfactant dans l’activité contractile du (...)

Un rôle pour la protéine A du surfactant dans l’activité contractile du muscle lisse utérin humain. Influence d’un contexte infectieux.

proposé par Marie-Josèphe Leroy-Zamia, INSERM Unité 767, Hôpital Saint Vincent de Paul, Bâtiment M. Lelong, 82 avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

Projet de stage : Les mécanismes de contrôle de l’entrée en travail impliquent logiquement un dialogue entre les compartiments maternels et fœtaux. Connaissant les fonctions sécrétoires des membranes fœtales à l’interface fœto-maternelle, l’hypothèse d’actions locales de facteurs de signalisation, issus de ces membranes pour contrôler les fonctions utérines nécessite d’être explorée. Nous centrerons cette étude sur le rôle de la protéine A du surfactant (SPA). Cette protéine constitutive du surfactant pulmonaire, a été proposée dans le modèle murin comme une nouvelle « hormone de la parturition » . Secrétée par le poumon fœtal, la SPA activerait les macrophages foetaux dans le liquide amniotique engendrant une réponse inflammatoire locale à la base de l’intitiation des contractions. Une étude très récente réalisée chez la femme vient de mettre en évidence la présence de la SPA dans les membranes fœtales, cette observation remettrait en cause la seule origine pulmonaire de la SPA à l’origine du déclenchement de la parturition. L’objectif de cette étude est double. D’une part nous évaluerons si un contexte infectieux peut modifier l’expression et/ou la sécrétion de la SPA par les membranes fœtales, amnios et chorion, accolées ou séparées afin de déterminer leur rôle respectif. D’autre part, il s’agira de préciser, après avoir mis en évidence la présence de récepteurs fonctionnels de la SPA sur la cellule cible myométriale, son action sur les fonctions de cette cellule musculaire lisse, en particulier sur les voies de signalisation associées à la contraction.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : Les prélèvements d’amnios, de chorion et de myomètre proviennent de femmes césarisées à l’approche du terme et en dehors du travail. Les biopsies de myomètre sont utilisées pour la mise en culture de cellules musculaires lisses myométriales. Le modèle expérimental d’infection/inflammation des membranes fœtales consiste à traîter les explants de membranes séparées ou pas par l’endotoxine bactérienne des bactéries Gram négatif, le LPS sachant que le récepteur TLR4, qui lie préférentiellement le LPS, est présent dans ces deux tissus d’intérêt. Les milieux de culture de ces explants après traitement par le LPS (milieux conditionnés) sont utilisés frais ou après congélation à -80°C comme milieu de traitement des cellules cibles myométriales. Notre approche consistera d’une part à comparer l’expression de la protéine SPA par western blot dans les explants de membranes fœtales et les milieux conditionnés correspondants, avec ou sans traitrement LPS. D’autre part, les cellules cibles myométriales seront traitées par ces milieux conditionnés et une comparaison avec des cellules myométriales traitées par de la SPA exogène sera réalisée. L’expression du récepteur de la SPA sera analysée dans ces différents groupes de cellules myométriales par western blot, ligand blot et/ou par étude de liaison. Les modifications d’expression de protéines des voies de signalisation associées à la régulation de la contraction seront ensuite recherchées, en particulier l’activation du facteur de transcription p65-NFkB (immunofluorescence), de la MAPK1/3 et de la PKCainsi que la cycloxygenase 2 (western blot).

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --