print

> Stages de M2 > Liste des stages proposés pour l’année 2013-2014 > Utilisation des phospholipases A2 en AMP : caractérisation de l’action des (...)

Utilisation des phospholipases A2 en AMP : caractérisation de l’action des phospholipases sur spermatozoïdes humains

proposé par Pr Hennebick Sylviane , FRE 3405 AGIM, Equipe Andrologie Génétique Cancer

Projet de stage : Le recours à l’aide médicale à la procréation (AMP) est de plus en plus fréquent en France. Malgré ses avancées, des échecs persistent et plus de la moitié des fécondations in vitro sont assistées d’une micro-injection de spermatozoïde (ICSI), ce spermatozoïde étant choisi uniquement sur des critères de mobilité et de morphologie, partiellement liés à la subjectivité de l’opérateur. Nous projetons de proposer une sélection plus affinée des spermatozoïdes fondée sur l’utilisation de molécules présentes physiologiquement dans l’acrosome du spermatozoïde : les phospholipases A2 sécrétées (sPLA2). Ce projet se base sur les résultats encourageants de l’équipe obtenus chez la souris et montrant que certaines sPLA2 permettent d’écarter des spermatozoïdes subfertiles, et ainsi d’augmenter le taux de fécondation. Ces travaux publiés et brevetés, se poursuivent actuellement sur modèle primate non humain afin d’en préciser la validité et l’innocuité dans une espèce plus proche de l’humain. Cet avancement prometteur, permet d’envisager le transfert vers les techniques d’AMP humaines. Nous proposons donc d’étudier l’impact des sPLA2 sur les spermatozoïdes humains sur un large échantillon de patients à paramètres spermatiques normaux ou altérés. Nous analyserons ainsi successivement les caractéristiques de mobilité, vitalité des spermatozoïdes et également de qualité nucléaire de ces spermatozoïdes soumis ou non à l’action des SPLA2. Nous pourrons par la suite analyser de nouvelles méthodes de tri de ces spermatozoïdes. Enfin, la sélection des patients inclus nous permettra également de d’étudier des facteurs pronostiques, liés aux déséquilibres métaboliques et notamment lipidiques et leurs conséquences sur les paramètres analysés et donc le retentissement sur la fécondité par suivi des grossesses des couples étudiés. Etant donné la fréquence du recours à l’AMP, le potentiel de valorisation de ce projet pourrait être important.

Techniques mises en œuvre par le stagiaire : marquage lectinique et immunomarquage des spermatozoïdes, marquage d’ADN spermatique en gel d’agar et en technique TUNEL, tri des spermatozoïdes par cytométrie, analyse de l’acrosome en contraste de phase à fort grossissement

Documents joints

- Site propulsé par Spip 1.9 -
-- Master de reproduction et développement - http://www.reprodev.fr --